AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rebecca L. Olivers •• Happiness is a warm gun, yes it is.

Aller en bas 
AuteurMessage
Rebecca L. Olivers

avatar

Nombre de messages : 43
— where do U come from ? : Lakewood, Colorado.
Date d'inscription : 29/12/2008

••• Ton passeport .
• playlist: Bow wow wow - I want candy
• relations:

MessageSujet: Rebecca L. Olivers •• Happiness is a warm gun, yes it is.   Lun 29 Déc - 15:54

Olivers ; Rebecca
19 ans ; américaine.
feat Rachel Bilson




CREDIT TO MILLY91



    Chapter One ; Identity Card


  • Nom ; Olivers. Il vient de son papa. Olivers est un nom de famille très répandu en Angleterre. Le père de Rebecca était d'origine Anglaise, ce qui peut expliquer son nom de famille. La brunette n'aimait pas son nom quand elle était plus jeune, mais, quand elle lu " Le crime d'Halloween " d'Agatha Christie - où un personnage s'appelle de la sorte -, elle commença à apprécier son nom, et rendit hommage à ses ancêtres.
  • Prénom ; Rebecca, Leah. Deux prénoms d'origine juive. La mère de Rebecca était de confession juive, mais pas son père, ce qui créa bien des discordes à l'annonce de leur mariage. La famille Olivers n'est donc pas du tout pratiquante, même si Rebecca revendique son appartenance à la communauté juive. Par ailleurs, on la surnomme souvent " Becky ", un diminutif de Rebecca. La mère de la brunette lui donna ce nom qui était celui de sa grand mère mais aussi en hommage au film d'Alfred Hitchock, " Rebecca ", qu'elle affectionnait particulièrement.
  • Date & Lieu de naissance ; Becky est née le 6 Mai 1988, à Denvers, dans l'état du Colorado. La famille de sa mère vit depuis 10 ans là-bas après être partie d'Israel, et son père a quitté New York pour s'y installer avec son épouse.
  • Origines ; Anglaise, Française par son père, israelienne par son mère.



    Chapter Two ; Questions


  • Physique et style vestimentaire ; Rebecca est une jolie brune d'un mètre soixante. Elle se trouve un peu petite, mais quand elle voit en photo Marilyn Monroe, qui était vraiment minuscule, elle se dit que ce n'est pas si grave que cela. Becky fait beaucoup de sport, non pas par choix parcequ'elle déteste l'effort physique, mais pour s'entretenir. Elle est donc très mince, parfois maigre pendant certaines périodes, et bien proportionnée. Son alimentation parfaitement saine, et le fait qu'elle soit végétarienne, l'aident à avoir un poids tout à fait normal pour son âge. Elle fait aussi un peu de musculation et d'abdos, même si cela lui fait horriblement mal. Il faut souffrir pour être belle, c'est bien connu. La brunette fait très attention à son apparence, car elle sait bien que les gens si futiles de ce monde y accordent une grande importance. Elle sort toujours maquillée, et bien habillée. Parlons de son physique en détail. Becky possède de longs cheveux bruns, souvent bouclés, qui encadrent son visage de mèches torsadées et lui donnent un petit air à la fois angélique et malicieux. Ses cheveux sont bruns et le resteront coûte que coûte. Elle ne les teindra jamais, et surtout pas en blond, car elle trouve le blond féminin très laid, à part sur certaines filles. Son petit minois n'est pas à négliger. Elle possède de jolis traits, des yeux noisettes et une bouche rouge écarlate qu'elle souligne souvent avec du gloss ou du rouge à lèvre. La chose qu'elle n'aime pas trop de son visage, serait son nez, qu'elle trouve trop gros. Mais toutes les filles pensent, ont pensé, ou penseront ça un jour dans leur vie. A part Cléopâtre peut être, et encore, on ne sait pas !
    Pour se mettre en valeur, Rebecca se maquille, mais toujours légèrement de façon à rester un minimum naturelle quand même. Elle ne se maquille jamais comme une voiture volée - contrairement à d'autres -, à part si c'est pour Halloween, où là, elle met le paquet. Côté vêtements, elle a son propre style, et se contrefiche de ce qu'en pensent les autres. Elle affectionne les petites robes sixities, les tee shirt à l'effigie de ses idoles, à savoir les Beatles ainsi que les classiques, comme la petite robe noire Chanel ou le pantalon large en jean. Becky apprécie beaucoup le style romantique d'autrefois, c'est à dire les longues robes à volants, à fleur, mais aussi les choses un peu plus exubérantes, comme le style Hippie. Elle aime mettre un simple bandeau dans ses cheveux, une jolie robe courte à fleurs achetée à Camden Market, à Londres, avec des bottes marron clair. On ne peut pas dire si Rebecca est à la mode ou pas. Elle trouve ce concept de la mode stupide. Elle pense que chacun doit s'habiller comme bon lui semble, et non suivre les autres et s'habiller comme eux. Son mot clé : l'originalité. Elle veut se démarquer des autres, et ne surtout pas s'habiller comme eux.

  • Que peut-on trouver sous votre lit ? ; Un grand, grand, grand bordel. Rebecca ne sait pas ranger. Donc, dès qu'elle a des invités, elle met tout sous son lit. Il peut aussi bien y avoir des sous vêtements que des livres, des paquets de chips, et parfois même son portable. Une fois, elle avait caché un cadeau d'anniversaire dessous, et ne le retrouva qu'un an plus tard. C'est dire le bazar qu'il y a là dessous. On a souvent tenter de la résonner, de la rendre un peu plus organisée et moins bordélique, mais elle s'en contre fiche. Du moment que sa chambre n'est pas un amas de vêtements, peut importe si le dessous de son lit est plein à craquer. Le problème est peut être la poussière qu'on y trouve, mais bon, elle nettoiera un jour. Un jour. Et puis, contrairement aux petites filles qui regardent sous leur lit, au cas où il y aurait une vilaine créature cachée, Rebecca sait parfaitement que personne n'arrivera à se cacher sous son lit, et ça, c'est plutôt positif.
  • Ce que vous aimez ; Ce qu'aime Becky se résume à un mot : la musique. Son père, qui était un grand fan de country et de rock, fit prendre goût à sa fille pour la musique. Et c'est comme ça qu'elle découvrit les pilliers du rock, tels que les Beatles, les Stones, mais aussi de la country comme Johnny Cash ou Elvis Presley ou encore du folk comme Bob Dylan. Bon, avouons que Becky voue un véritable culte aux Beatles. Elle est allée sur Abbey Road maintes et maintes fois, à central park où l'on trouve une immense mosaique dédiée à John Lennon, et au Cavern Club, à Liverpool. Certains la trouve un peu trop fanatique des quatre garçons dans le vent, mais elle s'en contrefiche. Sinon Rebecca aime faire des bêtises, et ce, depuis toute petite. C'est une gamine dans l'âme. Elle est capable de se rouler par terre dans un magasin, de danser une heure sous la pluie torentielle ( comme dans " Chantons sous la pluie ", un de ses films préférés) ou encore de chanter à tue tête en pleine rue. Elle n'a pas peur du ridicule, et ça, c'est vraiment une grande qualité, et parfois un défaut, voir un fardeau à porter. Becky est une londonienne d'adoption. Elle passe toute ses vacances dans la capitale Anglaise et souhaite y habiter un jour. L'accent des anglais l'insupporte, mais elle fera avec. D'ailleurs, elle l'imite, pour que si, un jour, elle habite à Londres, elle puisse se la jouer " British ". La brunette aime aussi beaucoup voyager, c'est une de ses passions. Elle a déjà parcouru le monde, et un de ses pays préféré est l'Inde, qu'elle a découvert tout d'abord grâce aux films Bollywoodien, mais ça, c'est un secret, alors chuuut. Becky est très gourmande, et son pêché mignon est le chocolat. Oui, ça fait grossir, mais quand on s'ennuie ou qu'on sort d'une rupture difficile, dieu que ça remonte le moral. Et puis, même si Rebecca ne l'avouera jamais, elle adore le romantisme. Les films comme " Orgueil et Préjugés " ou " Autant en emporte le vent " la font rêver. Au fond, elle voudrait être une héroine romantique qui trouve son prince charmant. Mais ça, elle n'ose pas l'admettre. Elle joue la fille inaccessible, qui déteste la gente masculine, mais ce n'est qu'une façade.
  • Ce que vous détestez ; Becky déteste l'autorité. Si quelqu'un ose lui imposer un ordre, elle peut vite devenir méchante. Les règlements sont fait pour être violés. Rebecca dit souvent, " On ne m'impose pas de règles. C'est à moi de les créer. " Alors, ne vous avisez pas de lui ordonner de faire quoi que ce soit, car elle pourra vite partir en vrille et vous " cassez la gueule ", oui, elle est un peu violente parfois. La brunette n'aime pas non plus les blondes peroxydées, souvent très futiles et aux têtes détruites par la chirurgie esthétique. Elle les trouve stupides, et fait tout pour les embêter. Becky n'aime pas non plus le machisme masculin, et les préjugés qu'on les hommes sur les femmes. Si un homme lui parle mal ou la considère comme un objet, elle se met en colère et devient une véritable petite furie. Vous l'aurez compris, c'est une véritable féministe. Becky déteste l'ordre, et les gens maniaques et obsédés par la propreté de leur habitat. Chacun ses défauts cela dit. Par ailleurs, elle a une dent contre les mamies qui osent porter de la fourrure. Rebecca est à 100% contre la fourrure, et milite d'ailleurs dans une association pour cesser ce massacre. Dès qu'elle voit quelqu'un avec de la fourrure dans la rue, elle lui lance un regard dédaigneux et hautain. Mais ce que la brunette ne supporte pas, sont les gens qui font la gueule, qui se plaignent tout le temps et qui ne sont JAMAIS contents. Ca l'exaspère. Et elle ne se prive pas de leur dire leur 4 vérités, vite fait bien fait. Non mais, il croient qu'ils vont pourrir la vie de Becky aussi facilement ou quoi ?
  • La qualité que vous appréciez le plus chez les autres ; Rebecca apprécie les gens joyeux, qui avec un petit rien, sont contents. C'est très important pour elle d'être aux côtés de personnes optimistes et heureuses de vivre. Sinon, ce n'est même pas la peine de l'approcher.
  • Le défaut avec lequel vous êtes le moins indulgent ; Becky déteste les menteurs. L'honnêteté est primordiale pour elle. Si on lui ment, ça tourne toujours au vinaigre. Voilà aussi pourquoi elle n'est pas du tout indulgente envers l'infidélité masculine, ou féminine d'ailleurs, il n'y a pas que les hommes qui sont infidèles. Quoique...Non je plaisante. Bref, si elle apprend que vous lui avez menti, elle risque de vraiment, vraiment s'énerver, et de se venger biensur.


    Chapter Three ; And what about you ?


  • Prénom ; Claire.
  • Age ; 15 ans.
  • Comment avez-vous découvert le forum ? ; Sur Pub-rpg-design.
  • Quelques critiques sur le forum ? ; Alors, alooors, critiquoooooons. * Sors ses lunettes * Je le déteste. Mais nan je rigole. Je l'adore. J'aime bien le design, il est chaleureux et en ce temps de grand froid en France, ça donne chaud, j'adore. Sinon, je trouve le contexte sympa. Simple certes, mais aumoins, on se prend pas la tête, et l'important c'est de s'amuser. Je suis sûre qu'il y a une bonne ambiance, et que les admins sont très sympatoche (moi ? FAYOTE ? mais naaaan (a) ). Non, sérieux, je vous félicite pour ce forum, il est vraiment cool.
  • Le mot de la fin ; Bonjour la compagnie Je vous aime déjà vous savez ? (a)


Dernière édition par Rebecca L. Olivers le Mar 30 Déc - 14:56, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loreley L.Sanders
admin i'm a crazy and what?
avatar

Nombre de messages : 254
— where do U come from ? : Los Angeles .
Date d'inscription : 23/12/2008

••• Ton passeport .
• playlist: this is the life - amy (l)
• relations:

MessageSujet: Re: Rebecca L. Olivers •• Happiness is a warm gun, yes it is.   Lun 29 Déc - 15:54

    merci pour ces compliments
    bienvenue &je te la réserve .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca L. Olivers

avatar

Nombre de messages : 43
— where do U come from ? : Lakewood, Colorado.
Date d'inscription : 29/12/2008

••• Ton passeport .
• playlist: Bow wow wow - I want candy
• relations:

MessageSujet: Re: Rebecca L. Olivers •• Happiness is a warm gun, yes it is.   Lun 29 Déc - 16:01

Derien C'est sincère =)
Merciiiii

EDIT : La suite de ma fichette.

    Chapter Four ; Psychology


  • Caractère ; Minimum 10 lignes
    Rebecca a son caractère. Peut être pas mauvais, mais fort en tout cas. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et fait preuve d’une grande franchise envers ses semblables. Ce n’est pas le genre à faire des cachotteries ou à mentir, elle est parfaitement honnête, et déteste les gens qui ne le sont pas. Très vite, elle peut s’énerver, partir en vrille. On la qualifie parfois de caractérielle, mais c’est un peu exagéré. Oui, elle a ses humeurs, mais c’est quand même « une chouette fille ». Becky adore faire plaisir aux autres, et est pleine de bonne volonté. Généreuse dans l’âme, elle adore faire des cadeaux, et redonner le moral à ceux qui ne l’ont pas. Pour refaire sourire les plus déprimés, Rebecca se sert de sa joie de vivre, et de son humour. Elle adore faire rire la galerie, ne serait ce qu’avec de l’ironie et surtout beaucoup de sarcasme. Rebecca ne se prend pas la tête, et aime se faire plaisir. Elle profite de l’instant présent, et ne pense pas à l’avenir, tout simplement parce que cela lui fait peur. Becky sait très bien que la vie est courte et qu’il faut en profiter au maximum. Par ailleurs, la brunette est une fille très gourmande, qui en demande toujours plus. Elle raffole de chocolat et de confiseries, même si c’est très mauvais pour la ligne. Parfois, quand elle commence quelque chose, elle a du mal à s’arrêter. C’est quelqu’un de persévérant, d’optimiste, qui n’abandonne jamais. Dans la vie de tous les jours, Rebecca est une véritable boule d’énergie. Elle est toujours en mouvement et ne s’arrête jamais. La brunette a toujours le sourire aux lèvres et ne fait que très rarement la tête. Elle déteste les personnes qui font la gueule pour un rien. Becky n’est pas du tout susceptible et accepte la critique. Cela ne la dérange pas. Bon évidemment, elle n’aime pas trop avoir tord. Mais elle n’est pas du genre à se vexer pour un rien. Rebecca est un véritable boute en train, toujours prête à s’amuser et à faire la fête. C’est souvent elle qui met l’ambiance aux fêtes, avec sa joie de vivre et son humour. Mais elle a aussi de gros défauts en contre partie. Rebecca refuse de grandir. Elle est atteinte du syndrome de Peter Pan. Elle veut rester jeune toute sa vie, enfin plutôt enfant. Elle aimerait retourner dans son plus jeune âge. Becky aimait particulièrement son enfance. Tout était si facile ! Alors, même si elle a dépassé la majorité, elle reste un peu gamine. Elle a des réflexions de gamine, des idées de gamine. Surtout avec les hommes. Elle adore faire « joujou » avec eux, et les embêter. Un exemple : Samuel. (voir histoire) Elle sait bien qu’elle doit grandir un peu, et que parfois c’est insupportable pour ses amis de la voir de la sorte. Elle n’est peut être pas assez sérieuse. Becky veut seulement s’amuser. Etre sérieuse lui fait peur. En fait, elle ne veut pas devenir comme sa mère, qui était particulièrement stricte, et qui selon Rebecca, ne profitait pas assez de la vie. Elle culpabilise, et essaie de faire le contraire de sa mère, à savoir faire n’importe quoi, y comprit de grandes bêtises. La plus grande bêtise qu’elle a faite, est bien d’être partie sans un aurevoir à Samuel. Il lui manque terriblement, elle ne pense qu’à lui et veut le revoir. En amour, Rebecca fait tout son possible pour être agréable, quitte à faire des concessions et des sacrifices. Quand elle aime, elle aime vraiment, parfois un peu trop. Elle devient facilement jalouse et possessive, mais elle ne s’en rend pas du tout compte. Il faut parfois qu’on lui remette les pieds sur terre, et qu’on lui fasse remarquer que son attitude est déplacée. Quand elle aime quelqu'un, elle n'hésite pas à le séduire, si elle se sent en confiance. Elle peut devenir coquine, et lancer des sous entendus pervers. Parfois oui, elle couche avec n'importe qui, mais c'est juste pour combler le manque de celui qu'elle aime actuellement, c'est à dire Samuel. Quand elle sort avec quelqu'un, elle s'investit dans la relation, et est toujours fidèle, c'est très important à ses yeux. Sinon, passons au défaut le plus marquant de Becky. Elle est très bordélique. La brunette ne range absolument rien, et a une femme de ménage depuis très longtemps. Elle n’est pas sale biensur, mais le ménage est son ennemi. Ranger, c’est une corvée. Avec ce trait de caractère, elle a encore un comportement enfantin. Mais ça, elle ne l’admettra jamais. Et puis, elle a un autre défaut marquant. Becky est très colérique. Un rien peut l’énerver. Elle peut vite péter les plombs, et faire un scandale. Parfois, elle se comporte comme une petite fille lors de disputes, jusqu’à en venir aux mains, mais seulement dans des cas extrêmes, rassurez vous. Elle n’est pas très calme, et essaie de régler sa colère et son stress en faisant du yoga. Pour l’instant, le résultat n’est pas visible, mais elle croit dur comme fer qu’un jour, elle sera placide et posée. Avec la gente masculine, elle est souvent méprisante. Elle pense que tous les hommes sont comme Samuel, et qu’ils jouent tous avec ses sentiments. Elle se montre toujours très méchante avec eux, avec de bonnes réparties. Elle a de gros préjugés sur eux, et elle le sait. Paradoxalement, la brunette est très fleur bleue, ce qui peut être un défaut. Elle croit au grand amour, avec un grand A. Comme une petite fille. Elle croit vraiment au prince charmant, aux contes de fée, ce qui la rend bien naïve. Personne ne lui dit d’arrêter, alors, elle continue de faire des rêves futiles sur sa vie rêvée. Dans cette vie, elle retrouverait enfin Samuel et vivrait heureuse avec lui. Bon, ça, c’est pas gagné. Mais l’espoir, c’est important non ? Oui, Becky n’a pas un caractère facile, mais c’est quand même quelqu’un de bien. C’est une fille bien complexe, que beaucoup cherchent à comprendre. Quand on perce sa carapace, on se rend compte que c’est une fille simple et de bonne composition.
  • Forces ; Minimum 3 lignes
    La principale force de Rebecca est sa volonté. Quand elle veut quelque chose, elle l’a. C’est une battante dans l’âme. Ca n’est pas donné à tout le monde. C’est donc bel et bien une force. Sa seconde force serait franc parler, toujours utile dans la société d’aujourd’hui. Elle sait que son honnêteté est utile. De plus, elle sait dire non, et ne se laissa jamais marcher sur les pieds. Ca, c’est une grande force dans la vie de tous les jours.
  • Faiblesses ; Minimum 3 lignes
    Rebecca est une fille sensible. Elle revendique qu'elle a un coeur de pierre, inaccessible, mais c'est faux. Elle peut vite craquer, et basculer dans la dépression. Oui, elle a la joie de vivre, mais parfois, elle a vraiment des raisons d'être triste. Sa seconde faiblesse serait le fait qu'elle est si colérique. Dans la vie de tous les jours, c'est dur à porter. Mais sa plus grande faiblesse est son côté enfantin. Les gens la jugent seulement sur ça, et cela lui fait de la peine. Elle est comme ça, et n'a pas envie de changer.


Dernière édition par Rebecca L. Olivers le Lun 29 Déc - 22:41, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonia M. Gregarias
ADONIA . sublimissima girl exist
avatar

Nombre de messages : 167
— where do U come from ? : From Naxos
Date d'inscription : 26/12/2008

••• Ton passeport .
• playlist: poker face; lady gaga
• relations:

MessageSujet: Re: Rebecca L. Olivers •• Happiness is a warm gun, yes it is.   Lun 29 Déc - 16:18

    rachel
    bienvenue && bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca L. Olivers

avatar

Nombre de messages : 43
— where do U come from ? : Lakewood, Colorado.
Date d'inscription : 29/12/2008

••• Ton passeport .
• playlist: Bow wow wow - I want candy
• relations:

MessageSujet: Re: Rebecca L. Olivers •• Happiness is a warm gun, yes it is.   Lun 29 Déc - 16:39

Merkiiii

    Chapter Five ; This is my history


  • Histoire ; Rebecca naquit le 6 Mai 89, à Denvers, dans l’état du Colorado. L’accouchement fut relativement simple et rapide. Après quelques heures de « travail », Rebecca était née. C’était un beau bébé, de 2 kilos. Sa mère, Julia, était ravie de la naissance de sa petite fille, si jolie et tant attendue. En effet, le couple Olivers avait beaucoup eut de mal à avoir Rebecca, et l’on pensait même que Julia était stérile. Avec son mari, James, ils furent enfin heureux. Quelques mois après la naissance de Rebecca, ils s’installaient dans une belle maison de bois, à quelques kilomètres de Denvers. Julia avait abandonné son travail pour se consacrer à sa fille. James était écrivain, et s’enfermait dans son bureau toute la journée, pour réfléchir à ses romans. Rebecca ne le voyait que très peu, et restait avec sa mère. C’était une femme plutôt sévère, stricte, mais qui ne voulait que la bonne éducation de sa fille. Elle la punissait souvent, lui interdisait de sortir certains week end, mais elle affirmait que c’était « pour son bien ». Becky n’en voulait pas à sa mère, elle trouvait son attitude normale. Elle supportait en silence. Quand elle en avait marre, elle passait ses journées avec son père, s’asseyait à côté de lui, et le regardait écrire. Elle posait sa tête sur la table, fermait les yeux et écoutait seulement le crissement du stylo sur la feuille. C’était son petit plaisir de la journée. Mais, dès que son père avait finit, elle devait retourner avec sa mère. Et c’était toujours le plus difficile.
    Rebecca était une petite fille aimée. Ses parents la gâtaient, surtout son père. Sa mère était stricte, mais Becky y était habituée. Elle comprenait sa mère, qui, avait eu une enfance difficile, et essayait d’être la meilleure mère possible pour sa fille. Rebecca était une enfant calme, rêveuse et très douce. Elle ne posait jamais de problème. Et puis, lorsqu’elle eut 6 ans, elle devint un petit diable. Elle faisait des bêtises, toujours des bêtises, et elle adorait ça. Faire enrager ses parents était un de ses passe temps préférés. Et là, sa mère devint encore plus sévère. Rebecca était punie à répétition, mais elle s’en fichait. Elle voulait juste s’amuser.
    A l’école, Becky n’était pas très sérieuse. Elle préférait jouer avec ses camarades que d’écouter ce que sa professeur disait. Mais, même si elle ne faisait rien en classe, elle faisait semblant. C’était un peu hypocrite, mais au moins, ça marchait. On la croyait sage et sérieuse. Ce n’était pas le cas, mais elle s’en fichait. Elle rapportait toujours de mauvais résultats. Au collège, elle se mit à travailler, et se trouva une passion pour l’écriture et la littérature. Son père en fut ravi. Puis, quelques années plus tard, la jeune femme se rendit à Londres, pour Noel, avec son père. Ce fut une révélation. La ville de la musique, du rock, des Beatles. Rebecca en tomba amoureuse. Et son père lui fit alors découvrir les classiques du rock. A présent, la jeune fille ne vivait que pour ça, la musique. Elle se mit à la musique, apprit à jouer du piano et de la guitare. Elle ne voulait pas en faire sa vie, mais elle adorait ça. C’était un peu sa raison de vivre. Quand elle se sentait mal, déprimée, elle prenait sa guitare et jouait un petit air. Elle chantait aussi, mais sa mère lui disait toujours de se taire. La petite famille déménagea à Lakewood, une ville bien plus calme que Denvers, pour que James écrive dans la paix et la sérénité.
    Puis le lycée arriva. Becky ne savait pas trop quoi faire de sa vie. Elle aurait voulu juste voyager, au grès de ses envies, mais cela semblait compromis par sa mère qui voulait absolument que sa fille fasse un beau métier, quelque chose de sa vie. Julia reportait ses propres espoirs de métier, sur sa fille. Un classique. Rebecca voulait seulement s’amuser un peu, et c’était tout. Le reste, elle n’en voulait pas. Au lycée, elle se débrouillait bien dans les matières littéraires et les langues, mais pour tout ce qui était scientifique, c’était une nullité. Elle détestait ça, surtout les maths. D’ailleurs elle avait le projet d’écrire un livre sur l’inutilité des maths. Projet qui ne vit jamais le jour mais dont le titre amusa plus d’un. Côté garçons, Rebecca ne s’y intéressait pas trop. Elle était plutôt du genre à les haïr. C’était bien plus amusant. Elle était déjà sortie avec quelques garçons, mais rien de bien intéressant ni de sérieux. Selon Becky, personne n’était assez bien pour elle. Prétentieux, mais peut être vrai. Elle ne connut pas d’excès contrairement aux jeunes de son âge. Rebecca ne toucha pas à la drogue, ni à l’alcool, du moins pour l’instant.

    Lorsque la brunette eut 17 ans, son père décéda, d’une rupture de l’anévrisme. Ce fut un énorme choc pour la jeune fille. Elle aimait profondément son père. Il était l’Homme de sa vie, complexe d’Œdipe oblige. Elle voulait mourir aussi. Et rester avec sa mère n’était pas chose aisée. Elle devint plus sombre. Le week end, elle passait ses journées au cimetière à prier pour lui. Elle ne croyait pas beaucoup en Dieu, mais la mort de son père éveilla sa foi. Des mois sombres suivirent. Becky goûta à la drogue, à savoir la cocaïne et l’héroine. Elle se détruisait, mais elle voulait mourir, juste mourir. Le soir, en cachette, elle buvait. C’était vraiment une période difficile. Elle s’enfonçait peu à peu. Elle venait même pleurer et se faire des lignes sur le bureau de son père. Becky avait perdu sa joie de vivre, mais pas pour longtemps. Depuis quelque temps elle posait pour un atelier de peinture. Elle adorait ça, la sensation d’être regardée. En ce moment là, personne ne la regardait, elle était si terne, si triste, si déprimante ! Là, cela lui faisait du bien, de voir des artistes, le regard posé sur elle. Une fois, elle posa pour un nouveau artiste peintre. Il s’appelait Samuel, et était surnommé Sam. Elle posa de nombreuses fois pour lui, et était fascinée par son talent artistique. Lui, il était déjà amoureux d’elle. Et puis, ils devinrent amis, de grands amis. Ils avaient les mêmes centres d’intérêts, étaient tous les deux de grands enfants. Il lui redonna la joie de vivre, avec ses blagues pas drôle et son sourire timide. Rebecca était folle de lui. Mais elle était trop instable pour envisager une relation sérieuse. Elle préférait rester simplement amie avec lui. Et c’était mieux comme ça. Dès qu’il y avait un rapprochement, elle s’éloignait. Et puis, elle revenait et faisait comme si de rien était. Elle était si peu sûre d’elle, elle avait peur de faire mal les choses et de tout gâcher. Les deux amis jouèrent, avec leurs sentiments. Avec le jeu du cap ou pas cap. Cap d’aller rouler un patin au mec là bas ? Disait Sam à Becky. Et elle lui disait Cap biensur. Et puis, elle lui répondait par : Cap de chanter « Oops i dit it again » en pleine rue ? Il le faisait. Et ils riaient. Au final, le jeux devint plus qu’un jeux. Sans s’en rendre compte, ils se manipulaient, et se rendaient jaloux, sans s’avouer qu’ils s’aimaient. Quand Becky se rendit compte qu’il avait joué avec ses sentiments, elle rompit tout contact avec lui. Il était vraiment gonflé ! Elle aussi avait joué avec lui, mais sur ce coup là, elle était vraiment de mauvaise foi. Du jour au lendemain, son BAC en poche, elle partit à Miami, dans le cadre du programme Erasmus. Elle ne dit même pas aurevoir à Samuel.
    A Miami, il fait beau, il y a la mer et les oiseaux qui chantent. Evidemment, cela change Rebecca du Colorado où il fait toujours bien frisquet. Becky aime sa vie là-bas. Elle reprend tout à zéro, et tourne le dos au passé. Elle pense toujours à son père, mais moins qu’avant. Rebecca ne l’oubliera jamais, mais elle préfère ne pas penser à lui. A Miami, elle est enfin bien, enfin sereine. Et elle sait à présent ce qu’elle veut faire de sa vie : journaliste musical. Un métier qui réunit sa passion pour la musique et pour la littérature. Mais, « la mélodie du bonheur » ne risque pas de durer, elle le sait pertinemment.


Dernière édition par Rebecca L. Olivers le Mar 30 Déc - 21:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca L. Olivers

avatar

Nombre de messages : 43
— where do U come from ? : Lakewood, Colorado.
Date d'inscription : 29/12/2008

••• Ton passeport .
• playlist: Bow wow wow - I want candy
• relations:

MessageSujet: Re: Rebecca L. Olivers •• Happiness is a warm gun, yes it is.   Lun 29 Déc - 18:15

Désolé pour le DP
Petit message aux admins : Pourriez vous activer le HTML please ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loreley L.Sanders
admin i'm a crazy and what?
avatar

Nombre de messages : 254
— where do U come from ? : Los Angeles .
Date d'inscription : 23/12/2008

••• Ton passeport .
• playlist: this is the life - amy (l)
• relations:

MessageSujet: Re: Rebecca L. Olivers •• Happiness is a warm gun, yes it is.   Lun 29 Déc - 18:18

    je vais peut-être passer pour une administratrice incompétente mais .... si je saurais je l'aurais fait ^^ je ne me souviens plus ou sa se trouve ; je pensais pourtant l'avoir activé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca L. Olivers

avatar

Nombre de messages : 43
— where do U come from ? : Lakewood, Colorado.
Date d'inscription : 29/12/2008

••• Ton passeport .
• playlist: Bow wow wow - I want candy
• relations:

MessageSujet: Re: Rebecca L. Olivers •• Happiness is a warm gun, yes it is.   Lun 29 Déc - 18:25

J'ai cherché, et il faut aller dans le panneau d'administration > général > messages et e-mail, et après, tu fais " oui " dans "activer le htlm".
J'avoue c'est dur à trouver, moi je l'oublie tout le temps aussi xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loreley L.Sanders
admin i'm a crazy and what?
avatar

Nombre de messages : 254
— where do U come from ? : Los Angeles .
Date d'inscription : 23/12/2008

••• Ton passeport .
• playlist: this is the life - amy (l)
• relations:

MessageSujet: Re: Rebecca L. Olivers •• Happiness is a warm gun, yes it is.   Lun 29 Déc - 18:27

Voila ; merci bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalee McCartney

avatar

Nombre de messages : 228
Age : 29
— where do U come from ? : Londres
— phot0 :
Date d'inscription : 23/12/2008

••• Ton passeport .
• playlist: des hommes pareils •• Francis Cabrel
• relations:

MessageSujet: Re: Rebecca L. Olivers •• Happiness is a warm gun, yes it is.   Lun 29 Déc - 18:32

    Bienvenuuuuue ( L )
    Racheeel
    Nous aussi on t'aime déjà

_________________
    ©️ irish
    Would you believe in a love at first sight?
    Yes I'm certain that it happens all the time.
    What do you see when you turn out the light?
    I can't tell you, but I know it's mine.

    ©️ The Beatles • With a little help from my friends
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erasmus-life.forumactif.org
Rebecca L. Olivers

avatar

Nombre de messages : 43
— where do U come from ? : Lakewood, Colorado.
Date d'inscription : 29/12/2008

••• Ton passeport .
• playlist: Bow wow wow - I want candy
• relations:

MessageSujet: Re: Rebecca L. Olivers •• Happiness is a warm gun, yes it is.   Lun 29 Déc - 19:10

Merciii beaucoup Loreley Grâce à toi, je vais pouvoir embêter tout le monde avec ma musique xD Non je plaisante. De toute façon, écouter les beatles, ce n'est pas embêtant, enfin je crois pas xD

Merciiii Natalee. OH QUEL BEAU NOM DE FAMILLE
CELUI DE PAUL
* I'm dead *

Je mets des coeurs partout, je suis un véritable bisounours, ça fait peur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalee McCartney

avatar

Nombre de messages : 228
Age : 29
— where do U come from ? : Londres
— phot0 :
Date d'inscription : 23/12/2008

••• Ton passeport .
• playlist: des hommes pareils •• Francis Cabrel
• relations:

MessageSujet: Re: Rebecca L. Olivers •• Happiness is a warm gun, yes it is.   Lun 29 Déc - 19:13

    OMG
    Fan des Beatles ? Copiiiiiiiine
    On va s'aimerSur une étoile ou sur un oreiller xDD, toutes les deux

_________________
    ©️ irish
    Would you believe in a love at first sight?
    Yes I'm certain that it happens all the time.
    What do you see when you turn out the light?
    I can't tell you, but I know it's mine.

    ©️ The Beatles • With a little help from my friends
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erasmus-life.forumactif.org
Leah A. Kennedy
    Leah Aileen ; People Always Leave

avatar

Nombre de messages : 216
Age : 27
— where do U come from ? : America
— phot0 :
Date d'inscription : 23/12/2008

••• Ton passeport .
• playlist: Jason Mraz - I'm Yours
• relations:

MessageSujet: Re: Rebecca L. Olivers •• Happiness is a warm gun, yes it is.   Lun 29 Déc - 19:16

    Rebbeca
    Rachel B. OMG

    Bienvenue & bonne chance pour ta fiche

_________________


©️ gif by me
Help, I have done it again
I have been here many times before
I Hurt myself again today
And, the worst part is there's no-one else to blame
©️ Sia • Breathe me.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erasmus-life.forumactif.org
Rebecca L. Olivers

avatar

Nombre de messages : 43
— where do U come from ? : Lakewood, Colorado.
Date d'inscription : 29/12/2008

••• Ton passeport .
• playlist: Bow wow wow - I want candy
• relations:

MessageSujet: Re: Rebecca L. Olivers •• Happiness is a warm gun, yes it is.   Lun 29 Déc - 19:17

Natalee •
Fan est un euphémisme me concernant xD Je dirais fanatique, folle, obsédée par les Beatles et tant d'autres adjectifs du genre xD.
Mdrrrrrrr ouiii

Leah • Merciii (L)
Leighton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalee McCartney

avatar

Nombre de messages : 228
Age : 29
— where do U come from ? : Londres
— phot0 :
Date d'inscription : 23/12/2008

••• Ton passeport .
• playlist: des hommes pareils •• Francis Cabrel
• relations:

MessageSujet: Re: Rebecca L. Olivers •• Happiness is a warm gun, yes it is.   Lun 29 Déc - 19:21

    J'exige un lien, bien entendu
    Ma mère me faisait écouter les Beatles quand j'étais dans son ventre ; si c'est pas beau, ça
    Ca me fait plaisir de trouver une obsédée des Beatles comme moi (Je fais chier tous mes amis avec ça ; mais c'est pour leur bien )
    bref, j'arrête de flooder :P

_________________
    ©️ irish
    Would you believe in a love at first sight?
    Yes I'm certain that it happens all the time.
    What do you see when you turn out the light?
    I can't tell you, but I know it's mine.

    ©️ The Beatles • With a little help from my friends
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erasmus-life.forumactif.org
Rebecca L. Olivers

avatar

Nombre de messages : 43
— where do U come from ? : Lakewood, Colorado.
Date d'inscription : 29/12/2008

••• Ton passeport .
• playlist: Bow wow wow - I want candy
• relations:

MessageSujet: Re: Rebecca L. Olivers •• Happiness is a warm gun, yes it is.   Lun 29 Déc - 19:25

Volontiers
Ohhh la chaaaaaance. Moi c'est venu quand je suis allée à Londres.
Mdrrr trooooop (Moi aussi, mais mes boulets d'amis préfèrent les Stones en général. Je vais commettre un meurtre un jouur niaaaark )
Oui moi aussi je me tais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalee McCartney

avatar

Nombre de messages : 228
Age : 29
— where do U come from ? : Londres
— phot0 :
Date d'inscription : 23/12/2008

••• Ton passeport .
• playlist: des hommes pareils •• Francis Cabrel
• relations:

MessageSujet: Re: Rebecca L. Olivers •• Happiness is a warm gun, yes it is.   Lun 29 Déc - 19:34

    haan, genre les Stones c'est mieux que les Beatles. ^^
    Looondres ; la chance, j'aimerais trop y aller

_________________
    ©️ irish
    Would you believe in a love at first sight?
    Yes I'm certain that it happens all the time.
    What do you see when you turn out the light?
    I can't tell you, but I know it's mine.

    ©️ The Beatles • With a little help from my friends
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erasmus-life.forumactif.org
Rebecca L. Olivers

avatar

Nombre de messages : 43
— where do U come from ? : Lakewood, Colorado.
Date d'inscription : 29/12/2008

••• Ton passeport .
• playlist: Bow wow wow - I want candy
• relations:

MessageSujet: Re: Rebecca L. Olivers •• Happiness is a warm gun, yes it is.   Mar 30 Déc - 21:53

Mdrr oui geeeenre.
Ohh j'espère pour toi que tu iras, c'est génial

J'ai finit
J'ai mis la suite de ma présentation dans mes message qui suivent le premier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah A. Kennedy
    Leah Aileen ; People Always Leave

avatar

Nombre de messages : 216
Age : 27
— where do U come from ? : America
— phot0 :
Date d'inscription : 23/12/2008

••• Ton passeport .
• playlist: Jason Mraz - I'm Yours
• relations:

MessageSujet: Re: Rebecca L. Olivers •• Happiness is a warm gun, yes it is.   Mar 30 Déc - 21:55

Je te valide

_________________


©️ gif by me
Help, I have done it again
I have been here many times before
I Hurt myself again today
And, the worst part is there's no-one else to blame
©️ Sia • Breathe me.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erasmus-life.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rebecca L. Olivers •• Happiness is a warm gun, yes it is.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rebecca L. Olivers •• Happiness is a warm gun, yes it is.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rebecca] Un mail et une Visite
» Marionnettiste, je veux des ficelles à mon destin ! | Rebecca
» Happiness is free.
» pursuit of happiness + le 16/10 à 15h54
» PURSUIT OF HAPPINESS - le 03/12/12 vers 14h20

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erasmus life; Welcome to Miami. :: » Votre billet d'avion . :: . Aéroport :: Présentations validées-
Sauter vers: