AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hey Jude, don't make it bad. Take a sad song and make it better. (PV JUDE.)

Aller en bas 
AuteurMessage
Rebecca L. Olivers

avatar

Nombre de messages : 43
— where do U come from ? : Lakewood, Colorado.
Date d'inscription : 29/12/2008

••• Ton passeport .
• playlist: Bow wow wow - I want candy
• relations:

MessageSujet: Hey Jude, don't make it bad. Take a sad song and make it better. (PV JUDE.)   Sam 3 Jan - 15:42

    Il était 4 heures de l'après midi à Miami. Le soleil brillait, le va et viens des vagues était le seul bruit perceptible sur la plage. Rebecca s'était levée à 2 heures de l'après midi, comme toujours, et avait eu envie d'un petit bain de soleil et de la chaleur. C'était réussi. Mais quelle quiche alors ! Elle n'avait pas eu un instant la moindre idée de la température qu'il faisait. Alors, elle s'était habillée d'un jean et d'un chemisier blanc. Et elle mourrait de chaud. Il faut dire qu'elle était habituée au climat du Colorado, c'était à dire glacial, alors forcément, à Miami, elle ne savait pas très bien comment s'habiller. Heureusement pour elle, l'endroit où elle logeait n'était pas trop loin de la plage. En moins de 10 minutes, elle irait se mettre en une tenue un peu plus estivale, parceque là, elle risquait d'y perdre sa vie. Alors, avec un peu d'empressement dans ses pas, elle alla se changer et prit ses lunettes de soleil; jamais utilisées jusqu'alors. Et, quelques minutes plus tard, elle arriva sur la plage, vêtue d'un maillot de bain deux pièces violet, recouvert par une petite robe blanche, légère, mais qui ne la protégerait pas des rayons du soleil, ça c'était sûr. Sur le bout du nez, elle portait ses wayfarer noires, qu'elle avait tant admiré mais qu'elle ne portait jamais. Il faisait toujours un temps de chien dans le colorado.

    Rebecca s'assit sur le sable fin, en regardent la mer turquoise et l'écume que faisaient les vagues. Un instant, elle ferma les yeux, en écoutant les discutions de ceux qui l'entouraient, les cris d'enfants au loin et en sentant le soleil sur sa peau. 10 minutes plus tard, la brunette s'était endormie sur le sable fin. Il lui brûlait la peau. Ouille. Et quelques instants plus tard, elle se reveilla en sursaut, lorsqu'elle sentit un truc lui tomber sur la tête. Elle ouvrit les yeux, et vit un enfant. UN ENFANT ! Elle détestait les enfants. Ca hurlait, gueulait partout et vous embêtait. Rebecca était une grande enfant, et voir de vrais enfants, évellait en elle une certaine jalousie. Elle voulait leur innocence, leur jeunesse, leur insouciance. Elle dévisagea le gamin qui venait de lui envoyer son balon de foot sur la tête. Alors, elle prit le ballon, et l'envoya au loin. Elle n'avait pas hurler sur le petit comme elle l'aurait fait d'habitude. Là, elle était un peu trop endormie par le soleil. Elle regarda ses bras, et vit une chose horrible, atroce, une véritable abnégation. Des coups de soleil ! Ses bras étaient rouges vifs. Et voilà, sa peau n'était pas du tout habituée à ce genre de rayons lumineux ultra nocifs pour la peau. Elle se releva d'un bon, et vit un bar, nommé le Nikki Beach Bar. Alors, elle se précipita vers cet endroit, sentant ses bras qui la brûlait. Une fois dedans, elle était à l'abri du soleil. Elle poussa un petit soulagement, puis commanda un cocktail, sans alcool s'il vous plait. Il n'était pas l'heure de se bourrer la gueule. Quoique. Et là, tandis que Becky sirotait son petit cocktail en regardant avec dégoût ses bras rougis, elle vit une blondinette entrer dans le bar. Elle ne la reconnu pas tout de suite, puis vit que c'était Jude. Une grande amie, avec qui elle faisait toujours la folle, mais surtout les pires bêtises imaginables. Elle laissa son cocktail sur le bar, puis se précipita vers son amie. Elle l'enlaça vivement en lui faisant de grands sourires - Rebecca avait toujours été un peu trop exubérante en public - et lui dit :


    - Qu'est ce que tu fais là Judie ? Tu t'es remise de notre cuite d'hier soir ?

    Oui en effet, hier elles s'étaient vu, et on pouvait dire qu'elles avaient un peu trop bu. Voir beaucoup trop. Par ailleurs Becky appelait toujours Jude, Judie, elle aimait bien ça. Si elle l'appelait Jude, elle commençait à chanter " Hey Jude " des Beatles pendant 1 heure, alors il ne fallait mieux. Dieu qu'elle aimait cette chanson géniale. Et son amie biensur.


NB:: Ce titre, obligé de le faire C'est ça de s'appeler Jude. mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jude S. Leighton
    Crazy __Without Music Life Would Be A Mistake

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 28
— where do U come from ? : Sydney, Australia
Date d'inscription : 26/12/2008

••• Ton passeport .
• playlist: I'm Yours - Jason Mraz
• relations:

MessageSujet: Re: Hey Jude, don't make it bad. Take a sad song and make it better. (PV JUDE.)   Lun 5 Jan - 20:21

7 heures 37, tôt, très tôt.

<<Aaaaaaaaaïe>>

Tel était le bruit qu'avait émis Jude ce matin à son réveil. Eh oui, comme à son habitude, la jeune fille avait fait la fête la veille au soir et avant un peu trop abusé avec la boisson. Pas étonnant, parce qu'elle avait passé la soirée avec, entre autres, son amie Rebecca Olivers. Ce n'est pas méchant au contraire, c'est juste que le mélange Rebecca-Jude donne quelque chose de plutôt explosif. Tout ça pour dire que ce n'est pas dans les habitudes de souffrir de ses actions de la veille, le lendemain matin. Elle est totalement immunisée contre les maux de tête en théorie. Mais ce matin, alors que sa journée s'annonçait plutôt rude, elle décida de jeter un coup d'oeil à sa montre avant de filer prendre sa douche et d'aller faire son jogging. Hé oui, cuite ou pas cuite, fatiguée ou pas, Jude n'allait certainement pas glander dans son lit toute la journée, car elle avait mieux à faire et ne raterait son jogging pour rien au monde. C'était le seul petit plaisir quotidien qu'elle ne se refusait pas. Elle pris donc ses clés ainsi que son iPod, se rendit au parc et fit quelques tours pendant deux bonnes heures.

Oups, il était déjà 11 heures ! Jude avait meilleur temps de se dépécher car aujourd'hui est un grand jour pour elle. Auteur-compositreur qu'elle est, elle cherchait un stage dans un label de musique depuis des lustres, indéfiniment. Et voilà que, comme par enchantement, elle reçu une lettre l'autre jour. Elle provenait du label de musique Movin'On, très réputé dans son milieu, et disait simplement qu'elle était accepté car sa démo ainsi que son CV et sa lettre de motivation avait beaucoup plus. Impossible à quiconque d'imaginer à quelle point elle était heureuse :) Assez bavardé, elle fila chez elle pour se redoucher et se changer. Elle n'avait pas le temps de cuisine, elle allait donc passer en vitesse au Subway du coin avant d'aller à son entretien. Quel Stress. Après avoir traverser la ville et ses embouteillages, Jude arriva enfin au label et fut reçue de suite. La femme qui l'avait interrogée avait plutôt l'air gentille, ce qui rassura Jude. Une demi heure plus tard et Jude était dehors, toute contente. Eh elle avait de quoi être satisfaite, elle était officiellement engagée comme stagiaire, en plus de ses cours à Erasmus.

Ensuite, alors qu'il était déjà 14 heures et quelques, Jude décida de passer prendre son maillot de bain afin d'aller se baigner et faire un peu bronzette à la plage. Il s'agissait d'un deux pièces turquoise très joli, qu'elle avait acheté à Sydney avant de venir aux Etats Unis. Une fois à la plage, elle piqua une tête et s'allongea sur son linge, au soleil. A quel bonheur, un vrai régal. Surtout après ses escales de la veille. Au bout d'un certain moment, elle avait la gorge sèche et décida donc d'aller boire un verre au Nikki Beach Bar. Sans doute le bar le plus branché et le plus cotoyé de ce bord de mer. Elle se leva, ramassa ses affaires et se dirigea vers le bar. Elle poussa la porte et passa le palier tout en avançant vers le bars. Tout à coup, elle entendit son nom, puis quelqu'un lui parler. Cette voix ne lui était pas inconnue. Jude se retourna et comme son intuition le lui avait prédit, il s'agissait bien de Rebecca, son amie avec qui elle avait faire la fête la veille. Elle était toute contente de la voir.


<<Héhé Bah écoute, je t'avoue que ce matin le réveil fut un peu dur, mais maintenant ça va niquel. Juste un peu fatiguée à cause de ma journée. J'imagine que tu t'es levée à 14 heures, comme tous tes lendemains de fêtes !>>

Lança Jude sur un ton enjoué. Il fallait dire que Jude n'était pas de caractère résérvé, ni timide ou appeuré de ce que le monde extérieur pouvait penser d'elle. Et heureusement, parce que Rebecca était loin d'être discrète et n'avait pas toujours le tact adéquat dans ses propos.

<<Contente de te voir à part ça ;)>>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca L. Olivers

avatar

Nombre de messages : 43
— where do U come from ? : Lakewood, Colorado.
Date d'inscription : 29/12/2008

••• Ton passeport .
• playlist: Bow wow wow - I want candy
• relations:

MessageSujet: Re: Hey Jude, don't make it bad. Take a sad song and make it better. (PV JUDE.)   Mar 6 Jan - 20:43

    Rebecca était une habituée des cuites, si on pouvait dire. Elle buvait souvent, et avait une très grande résistance à l'alcool. Mais la nuit dernière, elle était vraiment bourrée. En général, dans ces moments là, elle était plutôt ridicule, chantait des chansons débiles et était prise d'élans d'affection et de gentillesse. Bref, elle ne souhaitait pas qu'on la voit comme ça. Mais en général, tout le monde était dans le même cas, donc, personne ne lui faisait remarquer. La nuit dernière, Rebecca n'avait pas beaucoup dormi. Mais alors pas du tout. Becky n'était pas du genre à être fatiguée. Elle pouvait dormir 4/5 heures, et était plutôt en forme pour si peu de sommeil. Il fallait dire qu'elle se levait toujours au minimum à midi. Evidemment, les jours de cours, ce n'était pas du tout pareil. Elle se couchait très tard, vu qu'elle était un peu insomniaque sur les bords. Et Becky se levait toujours en retard, et arrivait souvent au plein milieu d'un cours, ce qui évidemment était très mal poli, mais elle n'était pas du matin, que voulez vous. En bref, elle " pétait la forme ". Souriante, comme à son habitude, et énergique. Parfois cela énervait un peu les autres, ce qui était compréhensible. Fréquenter une pile électrique n'était pas chose aisé. C'était connu. Paradoxalement, elle détestait les gens superactifs comme elle. Et ne se privait pas de leur dire. Mais en règle général il y avait peu de personnes comme ça, et en général, elle faisait abstraction.

    Quand elle avait vu Jude, un grand sourire était apparu sur ses lèvres. Les deux s'étaient vu deux heures plus tôt mais pourtant, elles étaient heureuses de se retrouver. C'était toujours sympa de voir ses amis, même en plein milieu de l'après midi. D'habitude les deux se voyaient le soir, en boite, où elles faisaient un peu n'importe quoi. On savait qu'elles formaient un duo d'enfer, et qu'il ne fallait mieux pas les provoquer en soirée, sinon on risquait de se prendre une raclée. Rebecca aimait tout particulièrement son amie pour sa créativité. Elle aimait les gens qui avaient des idées, qui pratiquaient un art, tel qu'il soit. Cela lui rappelait toujours Edward, son amour de jeunesse. Jude était créative, elle était auteur-compositeur. Becky l'admirait pour ça. Elle n'avait pas ce talent elle, cet instinct créatif, ce truc qui la différenciait des autres. Alors elle appréciait les artistes, c'était toujours agréable de voir des gens inspirés comme ça.

    Rebecca écouta donc son amie, et se dirigea avec elle près des tabourets du bar. Elle s'installa sur l'un d'eux, tandis que Jude parlait. Elle lui souriait de temps à autre, tout en l'écoutant. Quand son amie insinua qu'elle s'était levée à 14 heures, la brunette aquiesca en riant, puis, elle lui répondit:


    - Tant mieux alors ! Ah bon ? T'as fait quoi jusqu'alors ? Comment t'as pu avoir le temps de faire quoi que ce soit ? Je t'admire sur ce coup là !
    Euh oui évidemment. Je ne suis pas du tout fatiguée, et prête à faire pareil ce soir. Ok peut être pas. En plus je suis sûre que j'ai eu une insolation, et mes coups de soleil me brûlent, je ne sais pas si je vais ressortir vivante de ce bar.


    Elle rit suite à la fin de sa phrase, mais c'était tout sauf drôle. Elle avança ses bras vers Jude, pour lui montrer la catastrophe. Puis, elle fit une petite grimace en regardant ses coups de soleil. C'était vraiment une horreur. Avec la peau qu'elle avait, c'était une habitude. Elle songea à ce qu'elle venait de dire, et pensa qu'elle était un peu bavarde. Elle parlait tout le temps, souvent pour dire des trucs débiles et inutiles, mais dans la vie, il faut avoir de la conversation non ? Quand elle allait à des fêtes ou des dîners un peu chiants, elle trouvait toujours quelque chose à dire, et discutait avec tout le monde. C'était une qualité, mais parfois, c'était un peu usant, de l'entendre bavarder. Heureusement pour elle, Jude avait aussi ce trait de caractère, et donc les deux bavardaient à n'en plus finir. De toute façon, Becky n'était pas très amie avec les gens qui ne parlaient pas, et qui se disaient mystérieux. Ca l'énervait. Elle aimait les gens spontanés et qui savaient combler les silences. La brunette regarda son amie. Celle ci lui dit qu'elle était contente de la voir. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres, et répondit:

    - Moi aussi ! On s'est vues il n'y a pas si longtemps que ça en faites. Mais bon je ne me souviens même plus de ce qu'on a fait hier, j'étais tellement...bourrée.
    Tu veux quelque chose à boire peut être ? Je t'invite.


    La jeune femme était de nature généreuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hey Jude, don't make it bad. Take a sad song and make it better. (PV JUDE.)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hey Jude, don't make it bad. Take a sad song and make it better. (PV JUDE.)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I want those words make things rights, but that the wrong to make the words come to life. — Levy {Terminée}
» take a sad song and make it better (lili)
» Minie - Take a sad song and make it better.
» Jude Celestin would not make it through to a presidential run-off!!
» Jude Celestin:Un pouvoir fasciste en gestation en Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erasmus life; Welcome to Miami. :: » Miami city . :: . Miami Beach :: Nikki beach bar-
Sauter vers: